Passer au contenu principal

COVID-19

Exigences en matière de vaccins et de masques pour les professionnels de santé

Ce qui suit est conçu comme un résumé en langage clair des règles et des recommandations pour l'atténuation de la COVID-19 et ne remplace pas la nécessité de respecter toutes les lois et réglementations fédérales, étatiques et locales applicables.


Ce document d'orientation a été mis à jour pour la dernière fois le 10 mai 2023. Cette mise à jour inclut des modifications des exigences en matière de masquage et exclut les établissements d'enseignement supérieur de l'obligation de vaccination. Les modifications sont mises en gras pour une consultation rapide (les titres en gras sont exclus).

La ville de Philadelphie a publié un règlement d'urgence régissant le contrôle et la prévention de la COVID-19 imposant la vaccination aux professionnels de santé et dans les établissements d'enseignement supérieur, de santé et autres établissements connexes (« règlement sur le mandat vaccinal »), qui rend obligatoire le vaccin pour les professionnels de santé et dans les établissements d'enseignement supérieur, de santé et autres établissements connexes. Ce mandat est entré en vigueur le 16 août 2021.

Certains établissements et certaines personnes auparavant tenus de se conformer au règlement sur le mandat vaccinal sont exclus des exigences en matière de vaccination. Ces exigences sont modifiées conformément aux recommandations du ministère de la Santé publique de Philadelphie (le ministère de la Santé). Les établissements d'enseignement supérieur (IHE) sont exclus des exigences en matière de vaccination, sauf s'ils sont considérés comme des établissements de santé ou s'ils accueillent des professionnels de santé couverts.

Depuis le 10 mai 2023, les travailleurs de la santé et les particuliers couverts ne sont plus tenus par la réglementation municipale de porter un masque dans les établissements de santé.

Toutes les personnes présentant des symptômes doivent continuer à se faire tester, quel que soit leur statut vaccinal. Voir les sections ci-dessous sur les carnets de vaccination et les rapports de résultats pour plus d'informations. Tout changement sera annoncé sur papier traditionnel et sur les réseaux sociaux, publié sur le site Web du ministère de la Santé et communiqué dans les notifications d'action sanitaire (HAN).

Définitions

  • Agence contractante : Toute personne ou entité qui passe un contrat avec un établissement de santé.
  • Complètement vacciné : avoir terminé au moins :
    • Deux doses dans le cadre d'un vaccin initial à deux doses d'ARNm monovalent contre la COVID-19, ou ;
    • Une dose unique dans le cadre d'un vaccin initial contre la COVID-19 approuvé par la FDA, ou ;
    • Avoir reçu 1 dose bivalente ou actualisée du vaccin contre la COVID-19 de 2023 à 2024 pour une personne qui n'a jamais été vaccinée auparavant.
  • Établissement de santé : Toute entité qui emploie ou coordonne de toute autre manière les services de professionnels de santé couverts dans un lieu où des services liés aux soins de santé en personne sont fournis ou disponibles, et dans des lieux principalement orientés vers le commerce de détail.
  • Travailleurs de santé couverts : Personne, y compris un travailleur indépendant, qui est en contact avec des patients dans un établissement de santé où des services liés aux soins de santé en personne sont fournis ou mis à la disposition des patients ou des clients. Être en contact avec le patient signifie fournir des soins de santé ou des services connexes dans le cadre de tâches régulières ou d'autres interactions en face à face avec des clients ou des patients en tant qu'employé, membre du personnel, bénévole ou étudiant/stagiaire/stagiaire supervisé. Les personnes travaillant exclusivement dans le secteur des soins personnels ou chez des particuliers sans aucun autre contact avec des patients dans un autre lieu où des services liés aux soins de santé sont fournis sont exclues de cette définition.
  • Services liés aux soins de santé : Services en personne fournis ou disponibles dans un établissement, comme indiqué ci-dessous :
    • Médecine hospitalière ou ambulatoire.
    • Santé comportementale.
    • Dentaire.
    • Allaitement.
    • Aide à la vie autonome.
    • Soins intermédiaires.
    • Crèche pour adultes.
    • Soins de longue durée.
    • Acupuncture.
    • Audiologie.
    • Prothèse auditive.
    • Soins chiropratiques.
    • Soins naturopathiques.
    • Ergothérapie
    • Physiothérapie.
    • La formation sportive, telle que définie par le Conseil de médecine de l'Autorité palestinienne, est la prise en charge et la prise en charge des blessures d'une personne physiquement active, sous la direction d'un médecin agréé, y compris la prestation de soins d'urgence et la création de programmes de prévention des blessures pour les personnes physiquement actives.
    • Optométrie.
    • Pathologie de la parole et du langage.
    • Test COVID.
    • Clinique de vaccination.
    • Collecte de sang.
    • Soins infirmiers scolaires.
    • Pharmaceutique.
  • Maison de soins personnels : Résidences qui fournissent un abri, des repas, une supervision et une assistance en matière de services de soins personnels, généralement pour les personnes âgées ou les personnes souffrant de troubles physiques, comportementaux ou cognitifs qui sont incapables de prendre soin d'elles-mêmes mais n'ont pas besoin de maison de retraite ou de soins médicaux.
  • Fournisseur : Entité inscrite au sein du ministère qui fournit un service.

Qui est couvert par le mandat

Agence contractante

Un établissement de santé peut déléguer à une agence contractante la responsabilité d'obtenir le statut vaccinal, d'évaluer les exemptions et de mettre en œuvre les aménagements appropriés. En cas de délégation, l'agence contractante doit accepter de respecter les exigences suivantes :

  • L'agence contractante accepte d'assumer toutes les responsabilités de l'établissement de santé conformément au règlement sur le mandat relatif aux vaccins et aux présentes directives.
  • L'agence contractante doit, au minimum, signaler à l'établissement de santé les informations suivantes pour tous les travailleurs contractuels qui fournissent des services dans l'établissement de santé :
    • Pourcentage de travailleurs contractuels vaccinés.
    • Pourcentage de travailleurs contractuels bénéficiant d'une exemption.
  • L'agence contractante doit mettre tous les dossiers requis à la disposition du ministère de la Santé sur demande. L'établissement de santé reste responsable de s'assurer que ses sous-traitants respectent ces exigences si la responsabilité en vertu du règlement sur le mandat relatif aux vaccins est déléguée à l'agence contractante.

Établissement de santé

  • Inclut les travailleurs sous contrat.

Travailleurs de santé couverts

  • Tous les professionnels de santé couverts exerçant des fonctions dans la ville de Philadelphie : les personnes qui ne sont pas tenues de se faire vacciner incluent uniquement celles qui ne sont pas en contact avec des patients, que ce soit dans le cadre de leur travail direct ou dans le cadre de leur travail :
    • Les personnes qui s'acquittent entièrement de leurs fonctions par le biais du télétravail.
    • Les personnes employées dans un établissement de vente au détail qui fournit uniquement des services accessoires liés aux soins de santé, comme les pharmacies et les épiceries.
    • Les personnes employées par un établissement de santé exclu.
    • Les personnes qui ne fournissent pas de soins de santé ou de services liés aux soins de santé à des patients ou à des clients ; et qui ne travaillent pas dans un bâtiment où les patients ou les clients reçoivent de tels services, par exemple un spécialiste de la facturation médicale ou une personne chargée de fixer des rendez-vous.
  • Les professionnels de santé couverts sont tenus de recevoir au moins une dose de vaccin dans le cadre d'une série initiale de deux doses ou une dose unique dans le cadre d'une série initiale d'une dose avant de commencer à travailler en personne.

Dérogations

Un individu ne peut pas simplement choisir de ne pas se faire vacciner. Ils doivent soumettre une exemption médicale ou religieuse à l'établissement de santé où cette personne travaille conformément aux politiques établies par l'établissement. L'établissement déterminera si une exemption s'applique.

Les établissements de santé et les organisations qui accordent des exemptions doivent créer des politiques d'exemption appropriées pour mettre en œuvre ce règlement. Les institutions peuvent établir des politiques de vaccination plus strictes pour leurs employés, sous-traitants et bénévoles qui dépassent les exigences du règlement sur le mandat relatif aux vaccins, dans la mesure où la loi applicable le permet.

Un professionnel de santé couvert bénéficiant d'une exemption doit respecter strictement les conditions d'exemption. Les établissements de santé sont tenus de tenir des registres du statut vaccinal de toutes les personnes vaccinées et des exemptions demandées. Les dossiers doivent être mis à la disposition du ministère de la santé sur demande.

Les travailleurs de santé indépendants couverts doivent documenter soigneusement la nécessité d'une exemption et le respect continu des conditions énoncées ci-dessous dans la section « Conditions relatives aux exceptions ».

Médical

Le professionnel de santé couvert peut demander une exemption en soumettant une certification d'un professionnel de santé agréé à l'établissement de santé approprié.

Les exemptions médicales doivent inclure une déclaration signée par un professionnel de santé agréé indiquant que l'exemption s'applique à la personne qui soumet la certification, car le vaccin contre la COVID-19 est médicalement contre-indiqué pour cette personne. La certification doit également être signée par le professionnel de santé ou le travailleur de l'établissement de santé. Aux fins du règlement sur le mandat relatif aux vaccins, un professionnel de santé agréé désigne un médecin, une infirmière praticienne ou un assistant médical agréé par un office de délivrance des licences agréé par l'État.

Religieux

Le professionnel de santé couvert peut demander une exemption en soumettant une déclaration écrite signée attestant que la personne a des convictions religieuses sincères qui l'empêchent de se faire vacciner contre la COVID-19. Un établissement peut demander au travailleur d'expliquer dans la certification pourquoi ses convictions religieuses l'empêchent de recevoir le vaccin contre la COVID-19. Les exemptions philosophiques ou morales ne sont pas autorisées.

Conditions

  • Tests : aucun test de dépistage n'est requis.
  • Masquage : le ministère de la santé n'exige plus le masquage pour les professionnels de santé, les patients ou les visiteurs des établissements de santé.
    • Le masquage est laissé à la discrétion de l'établissement de santé conformément à ses politiques et pratiques de contrôle des infections. Voir les recommandations mises à jour des CDC.
    • Le ministère de la Santé conseille à tous les opérateurs des établissements de santé d'élaborer et de mettre en œuvre des plans de masquage et des directives à l'intention du personnel et des visiteurs en fonction du risque pour certaines populations de patients et unités ainsi que de l'évolution de l'activité de la COVID-19 et d'autres virus respiratoires dans la communauté.
    • Personne ne doit être empêché ou interdit de porter un masque à aucun moment.
    • Les professionnels de santé sont invités à porter un masque lorsqu'ils se trouvent dans une chambre avec un patient si le patient ou sa famille le leur demande.
    • Quel que soit le lieu, tout le personnel doit continuer à porter un masque à son retour au travail après une exposition ou une infection à la COVID-19, conformément aux directives des CDC.

Tenue de dossiers

Carnets de vaccination

L'établissement doit tenir à jour les dossiers de vaccination et les dossiers d'exemption doivent être mis à la disposition du ministère de la santé sur demande.

Les dossiers de vaccination doivent inclure les informations suivantes : le nombre de membres du personnel ou de sous-traitants totalement, partiellement ou non vaccinés et dont le statut vaccinal est inconnu ; et le nombre de membres du personnel ou de sous-traitants bénéficiant d'exemptions médicales ou religieuses. Les agences contractantes sont chargées de signaler le statut vaccinal de leurs travailleurs couverts à l'établissement de santé et doivent conserver tous les dossiers relatifs au statut vaccinal. Remarque : ces informations ne doivent inclure aucune information confidentielle telle que les noms, les dates de naissance, les numéros de sécurité sociale ou les numéros d'identification des employés.

Rapport sur les résultats

Si l'employeur effectue des tests rapides en vertu d'un certificat ou d'une dérogation CLIA, les résultats positifs doivent être signalés au ministère de la santé dans les 24 heures suivant le résultat. Les résultats peuvent être communiqués directement via une base de données RedCap. Pour toute question, veuillez contacter COVID.EPI@phila.gov.

Si l'employeur n'effectue pas les tests, il n'a pas besoin de communiquer les résultats au ministère de la santé. Les résultats seront communiqués directement au ministère de la santé par le laboratoire ou le fournisseur.

Exécution

À compter du 16 octobre 2021, le ministère de la Santé exercera son pouvoir d'inspection pour examiner les dossiers conformément au chapitre 6-500, section 501 du Code de Philadelphie. Ces dossiers doivent être mis à la disposition du ministère de la Santé sur demande, conformément au chapitre 6-200, section 202 (4) du Code de Philadelphie et à l'AMENDEMENT DU 4 août 2022 AU RÈGLEMENT D'URGENCE RÉGISSANT LE CONTRÔLE ET LA PRÉVENTION DE LA COVID-19 EXIGEANT LES VACCINS POUR LES TRAVAILLEURS DE SANTÉ ET DANS LES ÉTABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, DE SANTÉ ET AUTRES ÉTABLISSEMENTS CONNEXES.

Les dossiers peuvent être examinés via un futur calendrier de soumission programmé et/ou des audits de conformité inopinés en personne ou électroniques des dossiers par le personnel du ministère de la Santé. La méthode et le calendrier des audits inopinés seront déterminés en partie par les informations communiquées au système du National Healthcare Safety Network (NHSN) (CDC) et peuvent être nécessaires en réponse aux plaintes reçues contre un établissement. Le non-respect peut entraîner une planification des mesures correctives ou des sanctions immédiates.

Cela peut inclure des amendes, des suspensions de licence et d'autres recours civils tels que prévus par la section 6-103 du Code de Philadelphie, à condition que chaque jour de violation du présent règlement continue constitue une violation distincte.

Ressources

FAQ

Si j'ai reçu une dose unique de J & J/Janssen, suis-je complètement vacciné pour me conformer à ce mandat ?

Plus +

J'ai reçu deux doses du vaccin Novavax. Suis-je complètement vacciné pour être en conformité avec le mandat ?

Plus +

Je n'ai reçu qu'un seul vaccin bivalent ou mis à jour pour la période allant de 2023 à 2024. Dois-je recevoir une deuxième dose pour être considéré comme complètement vacciné afin de respecter ce mandat ?

Plus +

Je n'ai reçu qu'une seule dose monovalente de Pfizer-BioNTech ou Moderna, mais je n'ai jamais reçu la deuxième dose de la série à deux doses. Suis-je complètement vacciné ?

Plus +

Comment recommandez-vous aux établissements de santé de gérer les exemptions ? Notre établissement doit-il créer un comité des exceptions pour examiner, accepter ou refuser les demandes d'exemption ?

Plus +

Quels sont les documents requis pour une personne demandant une exemption médicale ?

Plus +

Quels sont les documents requis pour une personne demandant une exemption religieuse ?

Plus +

Les tests à domicile sont-ils une forme de test reconnue ?

Plus +

Que peut-il se passer si un carnet de vaccination contre la COVID-19 est utilisé ou fourni de manière frauduleuse ?

Plus +

Que peut-il se passer si des lettres d'exemption sont fournies de manière frauduleuse ?

Plus +

Y a-t-il des précisions concernant ce que couvre « établissement de santé » ?

Plus +

Existe-t-il des précisions concernant ce que couvre le « personnel de santé » ?

Plus +

Ce mandat s'applique-t-il aux établissements de soins intermédiaires ou aux établissements de réadaptation où des soins infirmiers sont dispensés et/ou où des soutiens liés à la santé sont fournis ?

Plus +

Ce mandat s'applique-t-il aux établissements de santé comportementale ou aux établissements de désintoxication pour toxicomanes et alcooliques où des soins infirmiers sont dispensés et/ou où des soutiens liés à la santé sont fournis ?

Plus +

Ce mandat s'applique-t-il aux soignants directs et aux professionnels du soutien direct ou des services directs (travailleurs de santé à domicile) ?

Plus +

Ce mandat s'applique-t-il aux employés contractuels ?

Plus +

Quelle est la procédure à suivre si un employé refuse de se conformer ?

Plus +

À qui puis-je m'adresser si j'ai des questions à ce sujet en tant qu'employé ?

Plus +

Qui surveillera la conformité ?

Plus +

Qui est responsable de l'enregistrement des résultats des vaccins et des tests ? Qui viendra de la ville ?

Plus +
Haut